R de Ruinart

د.م.795.00Prix
Appellation champagne d’origine contrôlée. Domaine Ruinart.

Le R de Ruinart est un champagne doré, vif et fruité, à l'arôme subtil de fruits à chair blanche qui en font tant un excellent apéritif que le compagnon idéal d'un repas tout champagne. Le R de Ruinart possède une robe brillante et limpide de couleur jaune avec des reflets or et une belle brillance. Son effervescence est soutenue, le cordon est très présent et les bulles sont vives et fines.
Au nez, cette cuvée est fraîche et fruitée, avec des notes de fruits à chair blanche, principalement de poire, et des touches de fruits secs (noisette et amandes). On découvre aussi des notes de fleurs blanches (acacia, aubépine, églantine.) et une touche briochée, légèrement beurrée. L'attaque en bouche est d'une belle vivacité. C'est un vin équilibré, rond et charnu avec des arômes de fruits mûrs (reine-claude et pêche blanche). La finale possède d'une belle persistance.

Servir à 10°C. Idéal pour l'apéritif ou sur une entrée légère.

Cépages : chardonnay, pinot noir
  • Details

    La première maison de Champagne créée le 1er septembre 1729 dispose des plus profondes crayères rémoises, inscrites à l’Unesco. Dans le giron de Moët & Chandon depuis 1963 (groupe LVMH aujourd’hui), Ruinart a failli mettre la clé sous la porte. Le réveil sonne dans les années 80 avec une équipe commerciale dédiée et le virage du blanc de Blancs lancé par Jean-François Barot, chef de cave de 1985 à 2002. Il repense le « goût Ruinart » autour d’un chardonnay aromatique, réducteur, élégant en bouche, aidé en cela par des approvisionnements de grands terroirs captés par les achats de LVMH. Phénoménal succès en France (75 % des ventes) ; Ruinart à doublé ses volumes en quinze ans grâce notamment à un marketing brillant autour du blanc de Blancs et le passage de toute la gamme en bouteille prestige (2001). Des assemblages trop jeunes, sulfités et dosés des années 2000, laissent la place actuellement à des vins plus harmonieux.
    Les vins : le dosage du R de Ruinart se fond dans la texture d’un jus correctement fruité. Le dosage ressort dans le nouveau tirage de blanc de Blancs un rien décharné par ailleurs. Le millésime 2007 n’est pas non plus d’une grande amabilité et se montre assez simple pour un millésime de grande maison. Reste au sommet l’iconique Dom Ruinart Rosé 2002, assemblage à 20 % de vin rouge de la Montagne de Reims nord (Sillery et Verzenay) et de 80 % chardonnay grand cru. Un champagne dense, encore retenu, très fin et charnu. Le Dom Ruinart blanc 2002 est construit autour des chardonnays de Chouilly, Avize, Mesnil, mais aussi du Sillery. Il dévoile une pointe iodée, des notes de pamplemousse, une texture ferme, fine et légèrement confite par un dosage couvrant sa finale. Attendre 2 à 3 ans.
  • Instagram - White Circle
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Google+ Clean

© 2017 by Les Vignes de L'agdal.